Fiche pratique
|
Risque et sécurité

Comment protéger ses données bancaires ?

En matière de données bancaires, on n’est jamais trop prudent... À l’heure où l’e-commerce prend son essor, le piratage et le hack sont devenus monnaie courante. Il faut donc redoubler d’attention pour protéger ses données bancaires. Mais pas de panique, quelques habitudes simples à prendre permettent de réduire le risque de vol !

03 min
18 octobre 2020
Comment protéger ses données bancaires ?

Vol de données bancaires : des techniques bien rodées 

Les pirates utilisent des techniques de plus en plus sophistiquées pour récupérer vos données - notamment bancaires - sur Internet :

  • Le phishing : on envoie un message à la victime dans lequel se trouve un lien vers un faux formulaire de connexion (par exemple celui de sa banque). Se croyant sur un site de confiance, la victime entre son identifiant et son mot de passe qui sont immédiatement envoyés à l’escroc. 

  • Le pharming : on pirate un serveur informatique situé entre la victime et le site Internet qu’elle souhaite consulter, pour réorienter sa connexion vers un faux site Internet.

  • Le hacking : on s’introduit sur l’ordinateur d’un particulier ou le système informatique d’une entreprise pour y voler les données stockées.

  • Le carding : on achète des données bancaires volées par d’autres sur des forums spécialisés sur Internet.

Le saviez-vous ?

Le vol de données bancaires ne se fait pas uniquement sur Internet. Des commerçants malhonnêtes peuvent par exemple conserver les tickets contenant votre numéro de carte bleue. Il leur suffit, au moment du paiement, de retourner la carte et lire le code de sécurité pour pouvoir ensuite faire des achats en ligne. Pour se protéger, le plus sûr reste encore de coller une petite pastille autocollante sur ce numéro.

Comment me protéger des voleurs de données ?

Avec des piratages qui se multiplient sur la toile et des techniques de fraude qui évoluent à mesure des innovations technologiques, on vous rappelle quelques principes essentiels pour protéger vos données bancaires : 

En général : 

  • personne, pas même le banquier, n'a le droit de demander les codes de carte bancaire d'un client ;

  • surveillez votre compte en banque et signalez à votre banque tout débit inhabituel ;

  • ne laissez jamais votre ordinateur sans surveillance quand vous êtes connecté au site Internet de votre banque.

Depuis votre ordinateur :

  • soyez attentif à tout ce que vous téléchargez. Un téléchargement involontaire peut contenir un programme malveillant ;

  • lorsque vous entrez les identifiants de votre compte bancaire, assurez-vous que c’est bien sur le site de votre banque et que le formulaire est exactement le même qu’à l’habitude. Veillez à ignorer toute demande d’authentification inhabituelle ; 

  • évitez de stocker des photographies de votre carte bancaire ou d’identifiants de connexion à votre banque sur votre ordinateur, votre smartphone ou sur le Cloud ;

  • installez un antivirus à jour sur votre ordinateur et configurez un pare-feu efficace.

Lorsque vous recevez un mail :

  • une syntaxe incorrecte, des fautes d’orthographe, ainsi que le design approximatif d’un logo ou d’un visuel sont des signes qui doivent vous alerter. Dans ce cas, supprimez le mail sans l’ouvrir et n’y répondez surtout pas ;

  • vérifier bien l’adresse mail lorsque vous recevez un email envoyé par votre banque ou un organisme officiel. La plupart du temps il s’agit de tentatives de phishing, particulièrement si ces emails vous demandent des informations ou vous redirigent vers un formulaire de contact. 

En particulier lors de vos achats sur le web : 

  • n’achetez jamais sur un site Internet non sécurisé. L’adresse du site doit commencer par HTTPS (le “S” signifie que la connexion est sécurisée) et un petit cadenas doit apparaître à côté de cette adresse ;

  • achetez toujours des biens ou des services sur des sites Internet connus ou reconnus, ignorez les offres commerciales trop alléchantes et méfiez-vous de la gratuité ou de la promesse d’une récompense ;

  • ne faites jamais d’achat sur Internet depuis un lieu public (Cybercafé, Wi-fi public) ou depuis un ordinateur qui n’est pas le vôtre.

Sur le même sujet